Forum de discussions autour du monde féerique
 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -17%
Vente Flash : Ecran PC Samsung C27R500FHU
Voir le deal
149.99 €

 

 La Vouivre

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



La Vouivre Empty
MessageSujet: La Vouivre   La Vouivre Icon_minitimeLun 16 Juil - 15:17

La Vouivre



La Vouivre Vouivr11



La Vouivre est une créature fantastique. C'est une sorte de dragon ailé qui porte une escarboucle sur le front. Cet œil, une gigantesque pierre précieuse, est parfois caché dans les roseaux des berges d'une rivière ou d'un lac tandis que la Vouivre y pêche, et peut être subtilisé par un voleur audacieux. Le reste du temps, la Vouivre veille sur les trésors souterrains.

L'orthographe de Vouivre varie beaucoup selon les légendes. On trouve guivre, wivre. On trouve, en Franche-Comté, le nom de « vouire » pour Vouivre, ce qui semble plus proche de la racine primitive. Dans le patois bourguignon, une "Vouivre", ou une « Vivre », désignait une jeune fille résolue et vive.
On retrouve aussi son nom en toponymie, par exemple dans Woëvre (prononcé Ou-âvre), région du nord-est de la France dans le nord-ouest de la Lorraine, plateau et autres cours d'eau.
« Guivre », ou « Givre », est souvent orthographié « wivre » comme dans la Nièvre, et parfois « Nwywre » à propos du serpent gravé sur le menhir de Manio à Carnac (worm et wurm en anglais et en allemand).
Vèvre, Vaivre, ou vaisvre, sont d’autres noms de la Vouivre.
Le Manuscrit des Paroles du Druide sans nom et sans visage préfère la sonorité Vuipre, plus âpre et plus rude. Parfois, il est orthographié « Wivre », le W marquant bien, par sa sonorité autant que par sa graphie, le mouvement du serpent, son ondulation, la vibration.

Son nom viendrait du latin vipera signifiant vipère. L'origine de son appelation pourrait aussi provenir de vivere (vivre en latin).
Dans Vouivre, certains retrouvent une racine indo-européenne Gwer, Gwor, indiquant une idée de "chaleur" et dont dérivent des mots allemands, anglais et français qui ont perdu le son guttural initial ou qui l'ont adouci en un f comme warm et four; en d'autres termes la "Vouivre" ou la Guivre aurait été primitivement un "serpent de feu" et non pas un serpent d'eau. Cette étymologie expliquerait pourquoi les Vouivres ont des ailes et portent au front une escarboucle étincelante, c'est-à-dire un charbon ardent, en latin "carbonculus"; quand elles plongent dans les fontaines ou dans les puits, elles laissent leur escarboucle sur la margelle. Il y a là une association de la "vouivre" avec une idée de lumière et de chaleur sortie des entrailles de la terre; aussi, traditionnellement la Vouivre garde-t-elle les trésors souterrains. Souvent d'ailleurs la Vouivre crache le feu.

Monstre folklorique, la Vouivre, si longtemps oubliée, fait pourtant partie intégrante, depuis des siècles, du Patrimoine français. Son souvenir reste néanmoins vivace. Ainsi, tous les vingt ans se célèbre à Couches (Saône-et-Loire) la fête de la « Vivre », en l’honneur d’un monstre qui semait la terreur. La légende remonte à 1328 et la prochaine fête sera en 2008. La richesse des traditions vivantes est extraordinaire.

De nombreuses Vouivres sont représentées comme une sorte de dragon ailé qui porte une escarboucle sur le front. Cet œil, une gigantesque pierre précieuse, est comme je l'ai écrit plus haut, parfois caché dans les roseaux des berges d'une rivière ou d'un lac tandis que la Vouivre y pêche, et peut être subtilisé par un voleur audacieux.

Dans les montagnes des Alpes et du Jura, un serpent volant aux proportions énormes, appelé Vouivre, portait sur sa tête une aigrette ou couronne étincelante, et sur le front un œil unique, diamant lumineux qui projetait une vive lumière que l'on voyait de très loin. Lorsqu'elle voltigeait avec bruit de mont en mont, une haleine de flammes et d'étincelles sortait de sa bouche.
On voyait jadis dans les forêts de Luchon de grands serpents qui avaient une pierre brillante sur le front.
La « Male Beste » des bords de la Garonne est aussi, dotée au front d'un seul œil.

Dès que je trouve de nouvelles infos, je les ajoute.
Revenir en haut Aller en bas
Amarië Arywen
Elenna
Amarië Arywen

Féminin Nombre de messages : 878
Age : 25
Date d'inscription : 11/04/2007

La Vouivre Empty
MessageSujet: Re: La Vouivre   La Vouivre Icon_minitimeMar 17 Juil - 10:12

Super ton topic Arwen...
Je ne savait pas du tout que l'on donnait autant de nom a cette créature étrange...
J'ai des petites info en plus...
La Vouivre est peut-être la plus célèbre des légendes de Franche-Comté (c'est chez moi lol!!!) Elle est mentionnée dans tous les ouvrages des folkloristes comtois, qui attestent qu’elle était au XIXe siècle fortement ancrée dans les croyances populaires et largement répandue ; elle a été retenue par tous les auteurs de recueils de contes et légendes ; elle n’a cessé d’inspirer les romanciers, les poètes et les artistes ; enfin il n’est qu’à évoquer le courrier que nous avons reçu à ce sujet pour mesurer combien cette croyance – ou tout au moins les récits divers qui s’y rapportent – est encore vivante dans les campagnes.

C’est Désiré Monnier qui, en 1818, dans son Essai sur l’origine de la Séquanie, mentionne semble-t-il pour la première fois la croyance populaire en la Vouivre. L’auteur, qui se voulait un historien “sérieux”, déclare rapporter des traditions orales qu’il avait été amené à connaître. Il présente la Vouivre sous sa forme la plus pure : serpent ailé, elle traverse la nuit comme un trait de feu et porte au front une escarboucle qu’elle dépose sur la rive quand elle va boire ou se baigner ; celui qui pourrait alors s’emparer du joyau serait à jamais riche et heureux.

Il faut dire qu’elle a trouvé place dans un ouvrage qui, recherchant le mystère partout, en voit là où il n’y en a pas. Car, si la Vouivre est un animal fantastique, son nom même n’a rien de mystérieux.
Voili voilou bonne journée...
Revenir en haut Aller en bas
Liline
Elbereth
Liline

Féminin Nombre de messages : 2499
Age : 40
Date d'inscription : 19/03/2007

La Vouivre Empty
MessageSujet: Re: La Vouivre   La Vouivre Icon_minitimeMar 17 Juil - 13:21

Quel sujet complet sur cette créature fabuleuse qu'est la Vouivre, merci à toutes les deux, petites fées ^^

Il existe aussi une autre représentation de la Vouivre qui lui est connue et c'est celle d'un être mi serpent, mi femme... le genre de Mélusine si vous voulez...
Un auteur de Franche comté, lui donne également forme humaine ^^

"la Vouivre porte sur ses cheveux un diadème orné d'un gros rubis, si pur que tout l'or du monde suffirait à peine à en payer le prix. Ce trésor, la Vouivre ne s'en sépare jamais que pendant le temps de ses ablutions. Avant d'entrer dans l'eau, elle ôte son diadème et l'abandonne avec sa robe sur le rivage. C'est l'instant que choisissent les audacieux pour tenter de s'emparer du joyau, mais l'entreprise est presque sûrement vouée à l'échec. A peine le ravisseur a-t-il pris la fuite que des milliers de serpents, surgis de toutes parts, se mettent à ses trousses et la seule chance qu'il ait alors de sauver sa peau est de se défaire du rubis en jetant loin de lui le diadème de la Vouivre".

La Vouivre, célèbre roman de Marcel AYMÉ

La Vouivre est aussi nommée "Bête Faramine" sous ce nom on la rencontre notamment dans les légendes du BERRY, du MACONNAIS ou du POITOU...

Et bien quand j'y pense avec tout ça je me demande si tu auras d'autres choses à rajouter dans ce sujet Arwen lol!
Mais dans le fond il me semble que c'est encore possible ^^
Revenir en haut Aller en bas
https://lesportesdeliandre.forumactif.org/
Invité
Invité



La Vouivre Empty
MessageSujet: Re: La Vouivre   La Vouivre Icon_minitimeJeu 19 Juil - 9:29

Je rajoute quelque chose sur la bête Faramine:
Dans le Mâconnais, on parle de la Bête Faramine, monstre « faramineux » qui volait d'un coup d'aile de la Roche de Solutré jusqu'à Vergisson, ou bien encore de Thouleurs jusqu'à la pierre de la Wivre du Mont Beuvray. Toutefois, la Bête Faramine de Vergisson, qu'on appelle aussi "le Peteu" a perdu tout caractère reptilien : elle est présentée comme un oiseau gigantesque, du moins en apparence, puisque, une fois tuée et plumée, la bête ne s'avère pas plus grosse qu'un poulet. La bête Faramine est aussi connue dans le Poitou où on l'orthographie « Bête Pharamine ».

Et pour l'apprence de la femme:
Marcel Aymé voit la vouivre comme une jeune femme nue vivant au milieu des marais et protégeant un Diamant. *je l'avais aussi ^^*
Cédric Vincent, quant à lui fait un mixe des deux versions. Il imagine la vouivre comme un esprit lié à l'eau, qui se présente aux humains sous l'aspect d'une femme lorsqu'elle est heureuse, d'un dragon à deux pattes lorsqu'elle est en colère.
Revenir en haut Aller en bas
Amarië Arywen
Elenna
Amarië Arywen

Féminin Nombre de messages : 878
Age : 25
Date d'inscription : 11/04/2007

La Vouivre Empty
MessageSujet: Re: La Vouivre   La Vouivre Icon_minitimeVen 20 Juil - 9:34

C'est sympa d'avoir rajouter tout cela...
et bien il ne reste plus qu'a voir une vouivre en vrai pour savois quelle est la légende qui dit vraie(s'il y en a une!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La Vouivre Empty
MessageSujet: Re: La Vouivre   La Vouivre Icon_minitimeVen 20 Juil - 9:36

Amarië, toi qui habite en Franche-Comté, promène-toi près des rivières, des lacs, etc... Peut-être que tu en verras une? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Nienna Elanessë
naïades
Nienna Elanessë

Féminin Nombre de messages : 456
Age : 25
Date d'inscription : 11/04/2007

La Vouivre Empty
MessageSujet: Re: La Vouivre   La Vouivre Icon_minitimeVen 20 Juil - 19:05

ouai tient amarië pendant ses vacances, on pourra s'occuper a faire sa !!!!
sa sera rigolo ^^
Revenir en haut Aller en bas
Amarië Arywen
Elenna
Amarië Arywen

Féminin Nombre de messages : 878
Age : 25
Date d'inscription : 11/04/2007

La Vouivre Empty
MessageSujet: Re: La Vouivre   La Vouivre Icon_minitimeSam 28 Juil - 17:13

A vrai dire sa me plairait bien mais j'ai les chocotte lol!
En plus je sais où il peut y en avoir...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



La Vouivre Empty
MessageSujet: Re: La Vouivre   La Vouivre Icon_minitimeDim 5 Déc - 11:06

Bonjour,

Je peux rajouter quelque chose sur la vouivre que j'emprunte à un article que l'on peut trouver sur mon site et intitulé :
"Il y a vouivre et vouivre..." :



Il est toujours gênant d’avoir un mot qui désigne deux phénomènes différents, dans le même domaine. C’est le cas, en géobiologie, avec la vouivre. Et cela peut entraîner des confusions et, même, des contresens.

-La vouivre, courant tellurique : c’est une très forte énergie qui circule dans le sol, qui serpente, se ramifie, ondule en surface, de haut en bas. Le principal courant passe en Alsace, en empruntant tous les hauts-lieux sacrés (monastères, cathédrales, églises,...). Elle est souvent représentée par un dragon ou un serpent. Elle a un sens et est accompagnée, 2 ou 3 mètres au-dessus, d’un courant cosmique. Elle a une action sur les chakras qui est différente selon que l’on est un homme ou une femme.

Elle choisit, souvent, comme porte de sortie, des grottes, des volcans ou des montagnes.

L’être humain n’a aucun pouvoir sur elle, sauf en faisant appel aux Esprits de la Nature.

-La vouivre, esprit de l’eau : c’est un Esprit de la Nature féminin associé à l’élément eau, dont la forme évoque celle d’un grand serpent, qui a une longueur comprise entre 4 et 8 mètres et un diamètre de l’ordre de 30 cm. Son énergie moyenne, comparée à la nôtre est, d’environ, 450%. Elle aime les hommes et, dès qu’on l’appelle, vient sans se faire prier. En outre, elle adore adombrer l’être humain et c’est une fabuleuse expérience que de s’y prêter. Cela m’est arrivé récemment, au cours d’un stage consacré aux Esprits de la Nature. En voici, ci-après, la narration succincte.

Un cercle ouvert ayant été formé par les stagiaires se tenant par les mains, une vouivre, appelée par le formateur, a pénétré en nous, l’un après l’autre, par le 1er chakra, est ressortie par notre tête et a investi successivement chaque participant. Curieuse sensation dans le corps que le déplacement de cette énergie serpentiforme ! Pour ma part, j’étais au point de départ du cercle et j’ai donc été le premier chez qui elle a pénétré ; ma respiration s’est fortement accélérée quand elle a commencé à entrer en moi, sans que je ne puisse rien y faire, et ma main droite, qui tenait celle de mon voisin, s’est mise à chauffer très fortement et de façon inexplicable. Beaucoup ont ressenti cet échauffement singulier non seulement dans les mains mais aussi dans la tête. La vouivre a mis plus d’une demi-heure pour se déplacer en chacun d’entre nous. Chose curieuse, nous pouvions ressentir la personne chez qui elle était en train de s’introduire. Elle nous a prodigué des soins et, la nuit suivante, j’en ai ressenti les bienfaits : il y a plus d’un an et demi que je dors très mal et qu’une partie de la nuit, en raison d’un problème de santé chronique ; or, cette fois là, j’ai très bien dormi, comme cela ne m’était pas arrivé depuis fort longtemps, ce qui ne peut, évidemment pas être une coïncidence.
Mon amie Florence, qui a participé au stage sur les Esprits de la Nature au cours duquel nous avons accueilli une vouivre dans notre corps, souhaite apporter son témoignage personnel sur cette expérience. Voici ce qu’elle en dit :

« Pour ma part, elle est allée directement au cœur ; maintenant je sais pourquoi :
1) je viens d'apprendre que j'y ai un petit souci et aussi au niveau des poumons, donc c'était un soin et c'est pour cela que j'ai eu si mal!
2) elle m'a ouvert le chakra du cœur et, depuis cette expérience, je ressens fortement l'amour pour moi et pour les autres. Je ne connaissais pas ce sentiment et maintenant je sais ce que « amour » veut dire et je n'ai plus la même vision des "choses" et des gens. Un grand merci pour cette expérience! »

FdV57
http://fleurdevie57.jimdo.com/g%C3%A9obiologie/
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




La Vouivre Empty
MessageSujet: Re: La Vouivre   La Vouivre Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La Vouivre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Fées :: La Tanière du Sage Dragon :: Créatures du Bestière-
Sauter vers: