Forum de discussions autour du monde féerique
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Sureau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liline
Elbereth
avatar

Féminin Nombre de messages : 2488
Age : 37
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Le Sureau   Sam 31 Mar - 16:26

Le Sureau

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

C’est un petit arbre que l’on trouve partout en Europe, il mesure environ 5 mètres et parfois jusqu'à 10 mètres. Le sureau noir fleurit en juin. Cet arbrisseau porte d'autres noms : Sureau Noir, Suseau, Susier, Seuillon, Sambuc, Hautbois, Sawe.
A ne pas confondre avec le sureau nain qui est très toxique : il ne dépasse pas 1 mètre.

L’époque de la Cueillette :On cueille ses fleurs en juin, elles sèchent en 48 heures (attention à ce qu'elles ne pourrissent pas). Ses baies noires sont cueillies à maturation au début de l'automne.

Sa magie :

Le sureau est «double» : il est bénéfique tant que l’on ne rentre pas de son bois dans sa maison. Selon une tradition populaire, il ne faut surtout pas faire brûler son bois, cela porte malheur et attire les esprits.
Son élément est le feu et son jour le vendredi, la Sureau est donc liée à Vénus.
Boucher les trous de serrures avec des feuilles de sureau empêche les mauvais esprits d'entrer.
Porter en talisman une feuille de sureau protège contre tout ensorcellement. Et plus précisément, elle préserve des sortilèges d’amour.
C'est un arbre à fées. A partir de son bois, on réalise des sifflets, des bâtons magiques aussi puissants que redoutables.
On en plantait autrefois à proximité des maisons car il protège des sortilèges et de la foudre.
On cueille ses fleurs, ses feuilles et ses baies traditionnellement à minuit.

Tradition :

Le sureau (aussi connu comme le Rustre) est un arbre de mort souvent planté dans les lieux d'inhumation. II est connu à la fois comme étant un arbre à Sorcières et un arbre à Fées, en conséquence, on le percevait comme étant protégés par elles. On pensait que la Reine des Fées vivait dans les racines du Sureau. Ainsi couper du Sureau provoquerait la malchance ou même la mort. Gertrude Jekyll pensait que le sureau planté près d'un puits en gâterait l'eau.

On dit aussi qu'il ne faut pas utiliser le sureau pour réparer les barrières, car elles retiendraient fées et sorcières avec le bétail. Le sureau ne devait ni être brûlé ni entrer dans la maison, en Irlande, on disait que toute famille qui permettait au sureau de prospérer sur sa propriété s'éteindrait.

Les serpents sont souvent trouvés dans les racines, probablement parce qu'ils leur procurent un abri sec. Quelle qu'en soit la raison, pour chaque conte de mal et de chagrin, d'autres nous parlent de protection et de bonne santé. Les rameaux de sureau étaient souvent placés dans les chapeaux et harnais pour soulager à la fois les cavaliers et les chevaux de la présence des insectes. Mouches et moucherons évitent l'odeur nauséabonde des feuilles. En effet, le sureau était souvent planté à proximité des laiteries pour la même raison.

Une brindille portée dans la poche protégerait le cavalier des blessures dues à la selle. Si les feuilles mouillées de rosée étaient répandues dans une pièce infestée de puces, elles se plaçaient dedans et mourraient. Plongés dans de l'huile (ou du pétrole ?) puis mis à flotter dans un bal d'eau, les bâtons de sureau peuvent faire des bougies acceptables.

Le sureau est également dit être l'arbre sous lequel Judas Iscariot se pendit, et c'est pourquoi il possède une telle odeur déplaisante (et selon certains, même toxique), et les baies sont petites et aigres, flétries par la honte.

La coupe du sureau n'est pas un problème dans de nombreux endroits, la permission est demandée à l'arbre. Dans le sud, on pensait que le sureau était un bois plus chaud que la plupart, parce qu'il fleurissait non loin du solstice et était un bois favorisé pour le plancher et les perches des poulaillers. Le sureau était planté délibérément près des maisons pour protéger les habitants des sorcières, des mauvais esprits et de la foudre.

Ces baies peuvent être lancées dans le feu pour inviter le petit peuple à une réunion. Faites un vin de maison avec ces baies et vous pourrez être sûr de ne plus jamais avoir des invités assoiffés. Il est dit dans certains contes que quand un Homme boit de ce vin du même goblet qu’une fée, il pourra les voir, et ce, durant toute sa vie de mortel.

Multiples vertus :
Il paraît que ses fleurs sentent le chat. En fait, quand on casse une branche de sureau, il s'en dégage une odeur nauséabonde. C'est peut-être cela qui l’a fait tomber en désuétude au XXème siècle. Il est utilisé depuis la nuit des temps aussi bien pour ses vertus médicinales que gustatives ou magiques.
Le sureau est idéal pour soigner les brûlures, les hémorroïdes, la goutte, le rhume de cerveau, la constipation, les laryngites et la conjonctivite. L'huile essentielle de sureau est diurétique, dépurative et anti-inflammatoire.

Ses fruits :
Les vins à base de baies de sureau sont réputés combattre les douleurs de l'accouchement. Ils sont aussi efficaces contre les maux d'estomac que pour réduire les inflammations, tout particulièrement dans le cas d'arthrite. Un peu de vin chaud aux baies de sureau auquel on aura ajouté de la cannelle permet de combattre les coups de froid et la grippe. C'est aussi bon contre l'asthme, la sciatique, les névralgies et les maux de dents.
Le sirop de baie de sureau soulage également la toux et les rhumes.
Les baies frites dans de la graisse de mouton permettraient de guérir des brûlures et des ulcères, les baies séchées peuvent être infusées dans de l'eau bouillante, filtrées et un petit miel supplémentaire pour soulager des toux qui traînent. Les baies de sureau peuvent être un laxatif efficace et un bord diurétique. C'est un tonifiant pour les poumons. Il est mélangé dans de l'eau bouillante et du miel pour soulager la toux et la grippe.

Ses fleurs :
L'onguent à base de fleurs de sureau est un bon remède contre les verrues.
Une infusion de fleurs de sureau dans un bain ou en onguent soulagera des hémorroïdes. Une compresse de fleurs de sureau peut être utilisée sur des petites brûlures ou sur des inflammations ou bien lorsqu'on a des démangeaisons aux yeux. L'eau de fleurs de sureau fait un bon collyre pour les yeux fatigués. Faites bouillir les fleurs dans de l'eau de bourrache et buvez un plein verre chaque matin pour garder la peau jeune (environ 1 cuillère de service de fleurs sèches à un de pin d'eau) les feuilles macérées et des fleurs dans la graisse de mouton font une bonne crème de teint.

Pour les gourmands :La confiture confectionnée à partir de ses baies noires, cueillies au début de l'automne, est délicieuse.
Il faut toujours consommer ses baies cuites.
On peut manger ses fleurs en beignet comme celles de l'acacia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesportesdeliandre.forumactif.org
Amarië Arywen
Elenna
Elenna
avatar

Féminin Nombre de messages : 878
Age : 23
Date d'inscription : 11/04/2007

MessageSujet: Re: Le Sureau   Jeu 12 Juil - 8:59

Je ne savais pas tout cela a propos de cette plante...
Il y en a beaucoup ici mais jamis je 'naurais cru qu'elle était aussi magique!!!
C'est chouette je vais faire pleins de truc bidule avec...je vais me faire des copines fées lol! !!!on va s'éclater lol! lol!
Bon, nan j'arrète mes bêtise maintenat, sa suffit...
Merci pour tout cela Eilwynn...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le Sureau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sur la méduse d'un sureau
» Sur la méduse d'un sureau
» Simone( Sureau Tendre Chimère) :le voyage immobile
» La Baguette de Sureau appartient-elle à Nagini?
» Petite question sur la baguette de sureau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Fées  :: Les Secrets de l'Enchanteresse :: Flore verdoyante et Faune sauvage-
Sauter vers: