Forum de discussions autour du monde féerique
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Loïc et le cercle de pierre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liline
Elbereth
avatar

Féminin Nombre de messages : 2488
Age : 38
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Loïc et le cercle de pierre   Lun 7 Mai - 11:03

Loïc et le cercle de pierre



Notre ami Loïc aimait se promener à flanc de falaises pour sentir la bonne odeur de la mer et les embruns. Il aimait également courrir, depuis tout petit, entre les nombreux menhirs qui peuplaient les lickens du bord de mer.

Mais, ce qui lui ai arrivé, ça il ne s'en serait jamais douté!

Loïc vivait dans une petite cabane, dans les terres en compagnie de Languette, une jeune femme naïve et rêveuse, un peu comme notre ami Loïc! Ils avaient deux beaux enfants, bien forts et très intelligent! Loïc avait pour habitude de leur conter chaque soir, les histoires de fantômes, de korrigans, de pays fantastiques où vivent des êtres merveilleux, dotés de pouvoirs extraordinaires!
Les enfants écoutaient leur père par politesse, mais avec le temps, ne croyaient plus guère aux histoires de leur père car à leur âge, ces histoires-là ne les font plus rêver!

Qu'importe, Loïc rêvait de rencontrer ces êtres!

Comme tous les soirs, Loïc revenait des champs avec ses enfants, les bras chargés de victuailles. Il faut dire que notre ami, à part le fait de courir autour des menhirs, était un sacré travailleur. Tous les habitants du bourg voisin en parlent encore: "Notre brave Loïc, on avait l'impression qu'il avait mille bras!"
Il voulait que ses enfants soient comme lui, et il leur apprenait le dur travail des champs.
Il leur fit comprendre que tout travailleur ne mourait jamais de faim! Les habitants du bourg ne manquait jamais de le récompenser!
Donc, notre Loïc revenait des champs avec ses enfants et décida de passer par son endroit préféré, la butte aux pierres levées! Tout en marchant, il leurs raconta une fois de plus, les histoires merveilleuses de ce lieu magique! Ses deux fils faignaient de l'écouter mais avaient plutôt tendance à penser aux belles demoiselles qu'ils inviteraient à danser lors du bal des moissons!
Loïc racontait son histoire en faisant de grands gestes et ne faisait pas attention où il posait les pieds. Et bien mal lui prit lorsque son pied heurta une pierre au sol. Ah cette pierre, un initié de la haute magie vous aurait dit de vous en méfier mais notre pauvre Loïc n'en était pas un! Et pouf, sous les regards héberlués de ses fils, Loïc disparut dans un nuage de fumée.
Les deux jeunes hommes, après l'étonnement passés, poussèrent un cri de terreur, prirent leurs jambes à leur cou et s'en furent chez eux si vite que même le cerf n'aurait pu les rattrapper.
Arrivés chez eux, ils ne purent prononcer un mot car comment expliqué cette chose! Leur mère tenta de les calmer mais rien y fit. Dans le balbuciement de ses enfants, elle crut comprendre que Loïc avait disparu sans aucune explication.
Elle se précipita alors vers l'Eglise pour demander secours au prêtre! Elle lui expliqua que Loïc avait disparu! Ne comprenant pas, il l'incita à rentrer chez elle et à attendre son retour, c'est alors qu'elle se mit à lui raconter ce que ses fils lui avaient rapporte!
Le prêtre se gratta le peu de cheveux qui lui restait et lui prorposa de prendre une poignée d'hommes et d'aller à sa recherche. Peut-être était-il tombé des falaises?

Mais où était Loïc?

Et bien, je vais vous confier un secret:
Loïc avait franchi la barrière!

Mais non, pas celle qui clotûre le potager du vieux Jean!

Il avait franchi la barrière qu'il rêvait de franchir depuis temps d'années! Celle qui sépare notre monde de celui de Féerie!
Oui, oui, je ne vous ment pas! Loïc avait trouvé un passage! Et ce qu'il découvrit en ouvrant les yeux, lui coupa le souffle!

Fées, elfes, lutins, licornes se déplaçaient devant ses yeux!

Il crut tout d'abord rêver et se pinça si fort le bras, qu'il poussa un immense cri!

Aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahh !!!

Aussitôt tous les êtres qui gravitaient autour de lui sans le voir, s'immobilisèrent!
Tout un flot de voix se mit à résonner, et des milliers de questions vinrent frapper les oreilles de Loïc: "Qui est-ce?" , "Que fait-il ici?", "Un humain a trouvé un passage?", "Que faisons-nous?"...
Loïc finit par se lever et se décida à parler: "Bon...Bonjour!"

Silence total. Pas de réponse.

Loïc continua : "Je ne voulais pas vous déranger!"

Toujours pas de réponses. Mais, un être bien plus grand que les autres et qui irradiait, s'approcha de lui.

"Bonjour Loïc!"

Loïc fut surpris d'entendre son nom!

"N'aie pas peur", continua la voix. "Je t'attendais."
-Moi?
-Oui, toi! A force de te voir tourner autour du Cercle de pierres, je savais que tu finirais par arriver chez nous!
- Mais où suis-je?
- Quelle question, je crois que tu le sais déjà! Lis dans ton coeur et tu seras!

Oui, Loïc savait. Mais c'était trop de bonheur pour lui. Son rêve qui se réalise enfin! Il se mit à pleurer comme un enfant. Alors tous les êtres qui l'entouraie,nt, s'approchèrent de lui et chacun voulu le toucher pour le réconforter.
Et l'effet recherché, marcha. Loîc fut rempli d'une telle joie qu'il se leva et poussa un grand cri de bonheur!
Tout le monde lui rendit son cri! Et une folle farandole se dessina! Loïc fut prit et invité à danser. Il dansa ainsi sans se soucier des heures qui passait!
Entre deux danses alors qu'il buvait un peu de breuvage féerieque, l'être qui l'avait accueilli se pencha vers lui et lui dit: "Loïc, nous t'accueillons parmi nous. Mais, si tu veux rester ici, tu ne pourras jamais repartir. Si tu décides de repartir, fais-le maintenant car plus tard, il sera trop tard!"

Loïc sourit et répondit: "Encore un moment et je rentrerai chez moi!"

L'être de lumière poursuivit:"Prends garde Loïc, le temps passé avec les siens, dans ton monde, est précieux et pour nous ici, il n'existe pas!"

Loïc sourit et repartit danser!

Dans son village, on chercha Loïc durant des jours et des jours! Mais rien, Loïc avait bel et bien disparu!
Après quelques heures de folles danses et de nectars, Loïc ressentit une très grande fatigue et voulut reprendre le chemin du retour!

De nouveau l'être de lumière vint à lui: "Tu as passé trop de temps ici, tu ne peux repartir!
- Mais, je veux rentrer chez moi!
-Tu ne retrouveras pas les tiens!
-N'importe quoi! (il avait un peut trop bu) Ils m'attendent pour le souper!
- Il faut que tu m'écoutes...
- Non, je rentre!!!", hurla-t-il.

Et sans qu'il s'en rende compte, tout s'évanouit autour de lui.

Fées, elfes, lutins avaient disparu. La lumière devint obscurité.

Il reconnut, se dressant devant lui, le Cercle de pierres.

"Ah, tout de même!" se dit-il.

Il prit difficilement le chemin de sa demeure. L'alcool le fit trébucher à chaque pas. Mais un chose avait changé. Loïc ne reconnaissait pas sa forêt. Qu'importe, ce devait être son imagination! Quelle tête allait faire ses enfants quand il leur raconterait l'histoire!!! Il en riait d'avance.

Chacun de ses pas était de plus en plus pesant. Il avançait avec beaucoup de peine!

Mais que lui arrivait-il?

Ah, il voyait sa maison au loin! Elle lui paraissait différente. Mais bon, il avait trop bu!
Il s'approcha de la porte. Il frappa deux grands coups. La porte s'ouvrit et un vieillard lui fit face.
En l'espace d'un instant, tout devint clair dans l'esprit de Loïc. LE TEMPS!!!
Face à lui, il avait le plus vieux de ses fils qui avait maintenant l'allure d'un vieillard!

Loïc poussa un cri et disparut dans un nuage, non pas de fumée mais de cendres!

Eh oui, le temps avait fait son oeuvre!

Loïc n'avait pas voulu écouter l'être de lumière!

Le temps ne s'écoule pas de la même façon dans les deux mondes! Loïc pensait n'avoir passé que quelques heures dans le monde de Féerie, mais dans son monde, plusiers dizaine d'années étaient passées!

Tant d'années, son fils avait attendu le retout de son père et là, une fois de plus, il disparaissait devant ses yeux!

Le lendemain, au village, la nouvelle fit grand bruit! Mais, jamais personne ne su ce qui était arrivé à Loïc. Tout le monde crut à un fantôme! Mais, le tas de cendres attira l'attention des curieux!

Et nombre d'entre eux se rendirent au Cercle de pierres pour comprendre!

Mais, jamais personne ne sut.

Après le départ de Loïc, le passage fût bloquer. Les hommes n'étaient pas prêts à vivre cette expérience!

Si d'aventure, votre pied heurte une pierre qui vous envoie en Féerie, de grâce, écoutez l'être de lumière, il est de bon conseil!
Car le temps est un allié précieux à passer auprès des êtres que l'on aime!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesportesdeliandre.forumactif.org
urnia
Luciole
Luciole


Féminin Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Loïc et le cercle de pierre   Mar 8 Mar - 9:36

Je suis très heureuse que cette histoire te plaise car elle est de moi!

Eh oui, tu as été la chercher sur mon site!

Elle plaît également quand je la conte est surtout aux plus anciens! Souvent, ils viennent me dire qu'ils ont dû, c'est sûr, se perdre dans les bras des elfes et fées car il est tant pour eux de fermer la page de leur livre de vie. Que répondre à cela? Juste qu'ils profitent encore des années qu'il leur reste encore sur notre belle planète en compagnie de ceux et celles qui les aiment et les chérissent!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Loïc et le cercle de pierre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Cercle de Pierre (8 tomes) - Diana Gabaldon
» Le cercle de pierres, Diana Gabaldon
» Le Cercle de Pierre - Diana Gabaldon
» Réalisation du cercle des huits vents
» Les étrangers sont nuls - Pierre Desproges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Fées  :: La Tanière du Sage Dragon :: Mythes et folklores-
Sauter vers: