Forum de discussions autour du monde féerique
 
CalendrierAccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Patoche et la reine des korrigans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liline
Elbereth
avatar

Féminin Nombre de messages : 2488
Age : 38
Date d'inscription : 19/03/2007

MessageSujet: Patoche et la reine des korrigans   Lun 7 Mai - 8:53

Patoche et la reine des korrigans



Notre ami Patoche, c'est un diminutif de Patrick car en Bretagne, quand on les aime beaucoup les Patricks, on les appelle Patoche...
Enfin, notre ami Patoche passait par la Lande désertique pour rentrer chez lui après une longue et épuisante journée de travail dans les carrières en cet hiver.
Au détour d'un chemin, il fit la rencontre d'une vieille femme vêtue de haillons et recroquevillée sur elle-même.
N'écoutant que son bon coeur, il lui dit: "Bonjour madame, que faites-vous seule par ici?"

Pas de réponse...

Patoche continua:"Il va faire très froid cette nuit, il faudrait penser à rentrer!"
Toujours pas de réponse... Notre ami Patoche, c'est pas qu'il était peureux mais il en avait entendu des histoires sur les sorcières du coin et il ne savait pas qui était cette personne! Tout de même, il n'allait pas la laisser là toute seule...

"Bon, eh ben, je peux faire un bout de chemin avec vous si vous voulez?", dit Patoche

Silence...

"Je m'en vais retourner chez moi", finit-il par dire.

Mais alors qu'il commença à prendre le chemin du retour, la vieille femme se mit à le suivre. Patoche, toujours pas rassuré, accéléra le pas, et elle l'accéléra aussi. Tant et si bien que Patoche n'était jamais rentré aussi rapidement chez lui.
Arrivé sur le pas de la porte, il ne pouvait pas faire autrement que de l'inviter à entrer.

"C'est ma maison!" dit-il comme pour se donner de la force et montrer qu'il n'avait pas peur!
A peine était-il rentrer, qu'elle aussi!

"Elle n'est pas bien grande mais elle est assez confortable..."
Elle ne prononça pas un mot mais alla s'assoir sur une chaise qui se trouvait au bout de la table.

Patoche en déduisit qu'il allait devoir partager son maigre souper mais bon, il vallait mieux éviter de prendre des risques si c'était une sorcière!!!
Il sortit donc deux écuelles, ce qui ne lui arrivait que très rarement, deux verres et mit à chauffer sa modeste soupe sur le feu. Il en versa une moitié dans chaque écuelle, partagea le reste de son vin et coupa en deux le maigre morceau de pain dur de trois jours.

Faut dire qu'il n'était pas très fortuné notre Patoche!

La nuit tomba très vite et Patoche était exténué après sa journée et il se levait tôt."Je ne voudrais pas vous presser mais demain je me lève tôt car je travaille à la carrière et..."

Mais la vieille ne semblait pas vouloir prendre congé.

Patoche finit par sortir une couvertue de sa malle et proposa à la vieille femme de dormir sur son banc en bois.
Elle ne parut pas refuser. Sans un mot, sans un regard, elle prit la couverture et alla se coucher sur le banc.
Patoche, toujours pas rassurer, alla tout de même se coucher mais ne dormit pas à poings fermés de peur qu'elle n'utilise quelques sortillèges.
La nuit passa. Patoche se leva en espérant que tout cela n'était qu'un rêve, mais non, à son levé, elle était là, assise à table en train d'attendre le petit déjeuner.

"Bonjour" dit Patoche mais comme il s'en doutait , il n'y eut pas de réponse.

Il sortit deux bols, mit chauffer le petit déjeuner, partagea l'ensemble et se prépara pour aller travailler.
L'heure du départ approchait et Patoche se demandait comment il allait pouvoir la faire sortir sans qu'elle ne le prenne mal!

"Il va falloir que j'y aille, le travail m'attend!"
Elle se leva , Patoche ouvrit la porte avec un grand soulagement quand il vit qu'elle prenait la direction de la sortie.
Arrivée sur le pas de la porte, elle se retourna: "Tu as été bien bon avec moi hier soir!"

Patoche n'en croyait pas ses yeux et surtout ses oreilles!

"Eh bien, ne sois pas si surpris! Je disais que tu avais été bon avec moi et par conséquent, je veux te récompenser! Acceptes-tu?
- Ouououououi, dit Patoche avec hésitation.
- Bien, alors rendez-vous ce soir à 19h00 à la Roche Percée! Et sois à l'heure, je ne supporte pas les personnes en retard!!!

Et sur ces mots, elle partit. Patoche, encore sous le coup des paroles, se secoua et prit le chemin de son labeur.
Toute la journée, il pensa à ce rendez-vous mais il se dit que c'était une farce et qu'une femme pauvre comme elle, n'a rien à donner en récompense.

La journée passa très vite. Quand vint l'heure de son rendez-vous, Patoche prit la direction de la Roche Percée sans être sûr de voir cette vieille dame au lieu dit.
Quand vint le 1er coup de cloche, Patoche était à l'endroit précis. Personne... Au 7ième coup, une magnifique jeune femme vêtue d'une somptueuse robe rouge apparue. Elle s'approcha de Patoche et s'adressa à lui: "Alors, Patoche, la journée n'a pas été trop dure?"

- Excusez-moi mais, on se connaît?
- Et bien, tu as la mémoire courte! Je suis la personne que tu as gentiment accueilli chez toi hier soir!
- Mais...
- Oui, je sais, mon apparence est quelque peu différente. Je suis la Reine des Korrigans. J'aime à me promener dans la lande sous cette apparence pour voir la réaction des gens à mon égard et j'ai été agréablement surprise de ton comportement. J'ai donc pris la décision de te récompenser.

Elle se tourna vers la Roche Percée et dans une langue que Patoche ne connaissait pas, elle prononça une incantation.
Si tôt qu'elle eut fini, la Roche pivota sur elle-même et découvrit un trou.

"Voilà, dans cette grotte, tu trouveras mille et unes merveilles. Prends ce que tu veux! Mais, le temps t'est compté, tu n'as que jusqu'à minuit pour prendre ce que tu veux. Tu m'as bien compris?
- Oui!
- Pas une minute de plus!!! Sinon, tu resteras prisonnier de la roche qui se refermera sur toi! Et sur ces mots, elle disparut. Patoche entra avec prudence dans la grotte. Le chemin était étroit. Il faut imaginer que c'est un passage pour Korrigan et Patoche n'était pas une demie portion.

Il se faufilla tant bien que mal et après bien des efforts, il arriva dans une immense salle avec des montagnes de pierreries, de pièces d'or, de diamants, et de tant de merveilles que Patoche ne savait plus où donner de la tête!

Après avoir repris ses esprits, ce qui lui prit un bon quart d'heure, Patoche saisit des sacs de toile qui se trouva là et fourra tout ce qui lui passait à portée demain. Tant de richesses! Il en remplit un, puis un deuxième, un troisième, un quatrième, un cinquième,... c'est arrivé au Quinzième que Patoche marqua une pause, jugea d'un coup d'oeil tous les sacs et se dit qu'il n'allait pas pouvoir tout prendre, à moins de faire plusieurs aller-retour.

Il commença donc les aller-retour. Sur le chemin de la sortie, il vit d'autres passages auxquels il n'avait pas prêté attention lors de son entrée dns la grotte. Mais, ce qui attira le plus son attention, fut la lumière qui s'échappait de certains trous. Pris par sa curiosité, Patoche laissa là, deux sacs et décida de passer par un des tunnels très très étroits. Il tomba dans une nouvelle salle où cette fois-ci, ce n'était pas des trésors mais d'étranges petites créatures qui dansaient, mangeaient et chantaient. A la vue de Patoche, aucun ne prit la fuite mais ils le prirent par la main et l'emmena dans une danse effrenée.

Les heures passait mais Patoche ne s'en souciait pas. Il continuait à danser, à chanter, à boire et manger.
Quand soudain, le premier coup de minuit sonna. Dong!... Ce qui fit sortir Patoche de sa trance!

Dong!... Il prit la direction du tunnel en s'excusant rapidement auprès de ses hôtes.
Dong!... Le passage était très difficile à franchir...
Dong!... Il est vraiment trop étroit, surtout après un bon repas!
Dong!... La sortie du tunnel est proche!
Dong!... Ca y est , il voit la grande salle!
Dong!...Mais, ses fesses restent coincées!
Dong!... Il se contorsionne et arrive enfin à se dégager!
Dong!... Il saisit les deux sacs qu'il avait laisser là!
Dong!... Pris la direction de la sortie de la Roche...
Dong!...Et quand retentit le douzième coup de minuit...
Dong!...

Patoche réussit à sortir de la grotte avant que la Roche ne se referme sous ses yeux. C'était moins une!!Ouf, il pouvait souffler maintenant.
Mais, quand Patoche voulut reprendre ses sacs pour les amener chez lui, il se rendit compte que leur poids avait diminué. Et quel fut sa surprise quand il les ouvrit! A la place des magnifiques trésors qu'il y avait entassé, il n'y avait plus que de la poussière!!!

Patoche était fou de rage! Comment avait-il pu faire confiance à un Korrigan! On lui avait pourtant maintes fois dit que ces petits êtres là n'étaient que des farceurs!

Il se décida le coeur gros à rentrer chez lui pour dormir un peu!
Au petit matin, quelqu'un frappa à sa porte!
Devant la moue boudeuse de Patoche, la Reine céda.

" Bon, dit-elle, je tiens tout de même à te réconpenser! Voilà, c'est pour toi!!"

Elle tendit à Patoche un plat en bois. Patoche le prit, avec un timide merci, le posa sur la table et retourna bouder.

La Reine reprit: "Eh bien, tu ne t'en sert pas? Pose-le sur le feu!"

Du bois sur le feu, se dit Patoche, elle a perdu la tête!

"Eh bien, j'attend!" dit-elle.

Quand il ouvrit, il eut la surprise de voir la Reine des Korrigans, les poings sur les hanches et le visage empourpré de colère!
Patoche la fit entrer et retourna bouder près de sa tasse à café!!

La reine rentra dans une colère : " C'était plus fort que toi! Tu es comme tous les autres! Il a fallu que tu ailles voir ce qui se passait chez mon peuple!!!"
Patoche essaya de protester mais n'émis qu'un grognement : "gneugneugneu..."

- Je t'avais dit de prendre ce que tu voulais et de ressortir! Mais je ne t'avais pas dit de visiter mon royaume! Mais non, ça fait son malin et ça n'écoute pas!!!

Patoche se décida enfin à poser le plat sur le feu et là, à sa grande surprise, le plat se remplit d'un magnifique et énorme poulet accompagné de pommes de terre. Il n'en croyait pas ses yeux et avait beau les frotter, le poulet était vraiment là! Il retira le plat du feu, le vida et le remis sur le feu! Et de nouveau le plat se remplit et cette fois, ce fut un splendide dessert qui apparut comme par magie!

Patoche ne savait que dire!

La Reine dit: "J'espère que mon cadeau te plait!
-Oui, c'est, c'est... La chose la plus magnifique que l'on m'est offerte!!!
- Alors adieu mon ami!!!

Et dans un nuage de poussière rouge, la Reine disparut.

Bien des années passèrent.. Et malgré les périodes de famines et de disette, notre ami Patoche n'eut jamais faim. Il rencontra une femme, se maria, eut des enfants. Et quand l'heure de sa mort sonna, Patoche réunit ses enfants, leur raconta cette histoire et leur dit: "Rien n'est plus précieux que ce plat et même si j'avais pu ramener tous les trésors de la grotte, ils n'auraient pas été aussi précieux que ce plat."

Les descendants de Patoche ne manquèrent jamais de rien dans leurs assiettes.

Ils mangèrent toujours à leur faim. et si un jour, vous allez manger chez eux, comme je le fais souvent, vous verrez que les repas qu'ils vous servent, ont toujours un goût de magie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesportesdeliandre.forumactif.org
urnia
Luciole
Luciole


Féminin Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 08/03/2011

MessageSujet: Re: Patoche et la reine des korrigans   Mar 8 Mar - 9:38

Ah, encore une qui vient de chez moi! Par contre, elle n'est pas de moi. C'est une conteuse qui me l'a conté, et je n'ai fait que la retranscrire!

Le conte est un partage merveilleux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Patoche et la reine des korrigans   Mer 9 Mar - 8:26

Et bien, que de jolies histoires !
J'aime beaucoup, c'est vraiment agréable à lire, merci pour ce partage I love you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Patoche et la reine des korrigans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Patoche et la reine des korrigans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Patoche et la reine des korrigans
» [Calmel, Mireille] La reine de Lumière - Tome 1: Elora
» LA REINE DE LUMIERE (Tome 1) ELORA de Mireille Calmel
» Confiture de Reine Claude
» Histoire de Korrigans/Conte breton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Aube des Fées  :: La Tanière du Sage Dragon :: Mythes et folklores-
Sauter vers: